A propos de l'OPDE

L'Association sans but lucratif dénommée Œuvre Humanitaire pour la Protection et le Développement de l’Enfant en difficulté (OPDE) est née en septembre 1990 à Bujumbura (Burundi), pour défendre les droits des enfants en situation difficile.

Elle a été créée à l'initiative de Monsieur Athanase RWAMO, Secrétaire Général, en collaboration avec deux hommes d'Église, Son Excellence Monseigneur Noé NZEYIMANA, Secrétaire Général du Conseil National des Églises du Burundi (CNEB) et actuel représentant légal de l’OPDE ; et Feu l'Abbé André VYUMVUHORE, ancien Directeur du Bureau National de l'Enseignement Catholique du Burundi.

Depuis le 20 mars 1991, cette Association philanthropique jouit d'une personnalité civile accordée par l'Ordonnance n° 550.0679 du Ministre de la justice et Garde des Sceaux. 

L'organisation est en ordre avec la nouvelle loi numero 1/2 du 27 Janvier 2017 portant cadre organique des association sans but lucratif.

Sa mission est de protéger les droits fondamentaux des enfants burundais vulnérables, en les intégrant dans la vie socio-économique du pays. Elle se décline en 4 objectifs principaux :

  • Travailler dans la rue afin d’identifier les enfants cibles, les accompagner dans le processus de réinsertion dans la société et favoriser leur retour en famille (proche ou éloignée) ;
  • Répondre aux besoins primordiaux des orphelins et autres enfants vulnérables (OEV) et protéger leurs droits (sécurité, santé, éducation, etc.) ;
  • Soutenir financièrement et matériellement les communautés vulnérables et œuvrer pour leur autosuffisance économique afin de limiter le nombre d’enfants à risque ;
  • Utiliser la formation professionnelle comme moyen de réinsérer socialement et économiquement les OEV déscolarisés.

L’objectif de l’OPDE est de permettre au plus grand nombre d’enfants vulnérables burundais de sortir de leur condition précaire et de devenir acteurs du développement de leur pays.

Pour remplir cette mission, l’OPDE exécute ses activités dans 8 domaines :

 Le travail de l’OPDE a été salué au niveau international à deux reprises. En effet, le 8 septembre 1999, à New York,  l’association a reçu des mains du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Kofi ANNAN, le Prix mondial des Nations Unies pour la course contre la pauvreté. Et le 5 décembre 2001, à Vienne, l’OPDE s’est vue récompensée par l’ONU du Prix mondial des Nations Unies pour la société civile.

 

    Share
    Back to Top