Foyer de transit

 A ses débuts, l’OPDE offrait aux enfants de la rue et aux autres enfants vulnérables un abri dans un foyer de type familial. Certains y vivaient complètement, et d’autres n’y venaient que de temps en temps, pour y passer la nuit. Ces foyers accueillaient les enfants identifiés par les éducateurs de l’OPDE au cours de leurs tournées dans la rue, ou encore par les Sœurs de Calcutta. L’organisation disposait d’une dizaine de foyers de ce type, avec chacun une capacité d’accueil de 20 enfants. Mais ce mode de fonctionnement était très coûteux, et peu satisfaisant pour les enfants.

L’OPDE a donc procédé à la fermeture progressive de ces foyers, jusqu’à n’en garder qu’un seul en juin 2012. Chaque enfant de chaque foyer a ainsi été réinséré dans sa famille, ou bien dans une famille d’accueil. L’OPDE continue d’en soutenir certains financièrement, en prenant en charge leur scolarisation et leurs soins médicaux.

Ce système permet d’alléger les dépenses de l’association, tout en agissant plus efficacement auprès des enfants, puisqu’ils sont réintégrés dans leur environnement.

Le foyer restant fait aujourd'hui office de foyer de transit. Les enfants identifiés par les éducateurs, et souhaitant être réintégrés, y logent temporairement, durant la période nécessaire aux recherches de leur famille et de leur réinstallation. Ce foyer permet aussi de faire face aux « urgences », en hébergeant les jeunes bénéficiaires des autres programmes se trouvant dans une situation difficile, en particulier les apprentis du CFP.

Le foyer se situe dans la commune urbaine de Cibitoke, au nord de Bujumbura. Il dispose d’un chef de foyer, qui vit en permanence avec les enfants, et joue le rôle d’éducateur, ainsi que d’une maman nourricière, qui prépare les repas. Ces deux personnes représentent l’autorité, et surtout apportent aux enfants de l’affection, ce qui est nécessaire à leur bon développement, et qui leur a bien souvent fait cruellement défaut.

 

alt

Certains enfants du foyer, en mai 2014

 

 

Le foyer accueille actuellement 19 enfants, 16 garçons et 3 filles. 2 d’entre eux suivent une formation au CFP / OPDE, et les autres sont soit à l’école primaire, soit à l’école secondaire.

La prise en charge de ces enfants n’est possible qu'avec l'aide de notre bailleur Childfund Deutschland, ainsi que la générosité de Mme Annegret Neugebauer, et ses connaissances, qui parrainent certains de ces enfants.

 

Contactez-nous

Pour toutes questions, commentaires et autres besoins d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

OPDE BURUNDI.

Boulevard du 28 Novembre, En face de l’ENS.

Quartier de Kigobe,Bujumbura, BURUNDI

P: (+257) 22 22 78 93

JoomShaper