Visite d'une délégation du Japon au CMMR

Vendredi 16 janvier, le Centre Médical Marthe Robin a accueilli dans ses locaux une délégation venant de l’ambassade du Japon au Rwanda.

C'est la coopération japonaise qui a financé, en 2012, la réhabilitation de l’aile A et de l’aile B du centre. La délégation est donc venue voir l’évolution des services, et se rendre compte des bénéfices de cette réhabilitation sur le long terme.

 alt

L’équipe du centre a ainsi présenté les locaux, et expliqué l’organisation des services. Cela a aussi été l’occasion de rappeler que la troisième aile du centre, l’aile C, n’a pas pu bénéficier de cette réhabilitation à l’époque, et en aurait grand besoin actuellement.

Les visiteurs sont repartis satisfaits de la gestion effectuée par l’OPDE, et de l’état général du centre et de ses services. alt

Le Centre Médical Marthe Robin

L’OPDE a pour mission de protéger les droits fondamentaux des enfants burundais vulnérables, et tout particulièrement leur droit à être en bonne santé. Dans cet objectif, elle est d’abord intervenue en payant les soins de santé de ces enfants effectués dans les différents hôpitaux de Bujumbura mais cette intervention était onéreuse.

C’est ainsi qu’en avril 2002, grâce au financement de CCF Allemagne, l’OPDE a ouvert son propre centre de santé, le Centre Médical Marthe Robin (CMMR), dans le quartier de Bwiza, dans le but de soigner à moindre coût les enfants encadrés par l’association (les OEV pris en charge financièrement, les apprentis du CFP, et les bénéficiaires des autres programmes si besoin) mais également les enfants non encadrés (les enfants des rues soutenus par aucun programme).

 

Le centre est aussi ouvert à la population locale, qui peut bénéficier de tarifs privilégiés pour les soins médicaux. Cela permet d’assurer certains revenus pour le fonctionnement du centre, qui est maintenant complètement autonome par rapport à l’OPDE, tout en prolongeant la mission de l’organisation de soutien aux communautés vulnérables.

 

 

 

En 2010, grâce notamment aux financements de l’UNICEF, le CMMR a ainsi soigné gratuitement 2 253 enfants vulnérables non encadrés, principalement des enfants de la rue de Bujumbura. Par ailleurs, il a également assuré les soins de santé de 263 enfants encadrés par les programmes de l’OPDE.

Malheureusement, depuis 2011, par manque de financements, l’OPDE ne peut plus se permettre de prendre en charge les enfants vulnérables non encadrés, et concentre donc son action en faveur de ceux encadrés par les programmes. L’objectif est de retrouver des fonds permettant de reprendre cette activité, qui représente le cœur même de la mission de l’organisation.

En 2012, le centre a bénéficié d’un financement de la part de l’ambassade du Japon, qui a permis de réhabiliter les ailes A et B du bâtiment, qui menaçaient de s’écrouler. Ces travaux ont permis de moderniser le centre, d’augmenter ses capacités d’accueil, et surtout de diversifier ses services (une maternité et un service de pédiatrie ont en effet pu être mis en place depuis). Nous espérons pouvoir réhabiliter la dernière aile du bâtiment dans les prochaines années, afin d’en terminer la modernisation et d’y installer les derniers services manquants.

 

 

 

 

 

Contactez-nous

Pour toutes questions, commentaires et autres besoins d’informations, n’hésitez pas à nous contacter :

OPDE BURUNDI.

Boulevard du 28 Novembre, En face de l’ENS.

Quartier de Kigobe,Bujumbura, BURUNDI

P: (+257) 22 22 78 93

JoomShaper